Tramadol, l'antidouleur dans la ligne de mire de l’Afssaps

Ce médicament antidouleur a plus ou moins remplacé le Di-Antalvic, retiré du marché français en mars 2011 pour les risques de mort liés à une surdose.

Parmi les différents antalgiques sur le marché, tous ne permettent pas de calmer les douleurs les plus intenses. Le Tramadol et la vingtaine de médicaments contenant le principe actif, le peuvent. 

Il est prescrit par les médecins assez facilement, sur ordonnance, aux patients se plaignant de maux violents. La molécule est aussi présente dans une vingtaine d'autres médicaments vendus en France, comme le Topalgic, Contramal ou Ixprim.

LIRE LA SUITE ET/OU COMMENTER : CLIQUEZ SUR LA PHOTO

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site