Robert J. White, le vrai Frankenstein

En 1961, ce jeune chirurgien de 34 ans débordait d’ambition. Avec l’aide du gouvernement des Etats-Unis, il fonda un centre de recherche sur le cerveau à Cleveland, dans l’Ohio.

C’est ainsi qu’il envisagea de poser la tête d’un animal sur le corps d’un autre. Le genre de choses qu’on voyait d’habitude à Hollywood, ou dans les livres de science-fiction...

<LIRE LA SUITE>

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : mardi 12 Juin 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×