Peta dénonce le côté moche de la beauté

Kimberly Wyatt, l'ancienne «Pussycat Doll», demande à la Commission européenne de se tenir à son échéance de 2013 pour interdire la vente dans l'UE des cosmétiques testés sur les animaux. Et prend la pose pour une nouvelle campagne de la Peta...

Source 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site