01/12 - Nos vêtements, source de pollution marine par les microplastiques

Les mers et océans abriteraient des quantités considérables de fragments de plastique de tailles diverses (environ 250 milliards dans la seule Méditerranée). Ils sont peu dégradables et leur proportion par rapport aux autres détritus ne cesserait de croître. À l’heure actuelle, ils constitueraient environ 80 % des déchets marins.

Les morceaux de moins d’un millimètre, appelés microplastiques, sont facilement ingérables par des organismes marins et peuvent ainsi s’accumuler le long de la chaîne alimentaire. Les plastiques contiennent des stabilisants (tels que le plomb pour le PVC), des colorants ou des additifs. Lors de la digestion, ces constituants peuvent passer dans le système sanguin puis pénétrer au sein des cellules de l’organisme. Les conséquences de ces transferts sur la santé sont incertaines.

Une équipe de scientifiques menée par Mark Browne, membre du réseau National Center for Ecological Analysis and Synthesis (NCEAS), a étudié la contamination par des microplastiques pour dix-huit sites répartis sur les six continents. Tous sont pollués !

Une source importante de cette pollution a été découverte : le lavage en machine des vêtements synthétiques ! Plus de 1.900 fibres seraient libérées par habit et par lavage. Ces résultats sont publiés dans la revue Environmental Science & Technology. 

Les microplastiques représenteraient environ 80 % de la pollution par les plastiques. L’étude de Mark Browne révèle que la majorité d’entre eux se composent principalement de fibres de polyester, d’acrylique et de polyamide (le nylon) en proportions variables.

UNE SOLUTION ?

La multiplication de ce résultat par le nombre de vêtements que peut accueillir une machine à laver et le nombre de foyers lavant leur linge quotidiennement dans le monde permet d’imaginer l’ampleur de cette source de pollution.

Inévitablement, la quantité de microplastiques rejetée en mer devrait augmenter dans le futur. En effet, de plus en plus de vêtement vendus sont synthétiques et la population mondiale ne cesse d’augmenter.

Heureusement, la solution à cette pollution est toute trouvée : vive les fibres naturelles ! Il serait temps de ressortir les bons vieux pulls en laine et de remiser les polaires au placard...


(publié par Extatic)

Photo : dessin d’illustration
Article complet : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/nos-vetements-source-de-pollution-marine-par-les-microplastiques_36375/

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : jeudi 28 Juin 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×