DOSSIER Fukushima

 

IMPORTANT


CLIQUEZ SUR CHAQUE PHOTO


 POUR VOIR L'ARTICLE COMPLET OU COMMENTER !

- FUKUSHIMA -

 

 

PARTIE 1 

  1. JAPON : L'architecte du réacteur N° 3 met en garde contre une explosion massive
  2. Le directeur de la centrale de Fukushima hospitalisé
  3. Le combustible du réacteur 1 a entièrement fondu...
  4. Les employés de Fukushima racontent leur peur
  5. Les effets de la catastrophe de Fukushima sur la santé
 

PARTIE 2

  1. La contamination des forêts atteint un niveau critique
  2. Japon : des singes pour traquer les radiations
  3. Les disparus de Fukushima
  4. Fukushima : arrêt à froid de l’information
  5. LES INFORMATIONS DE FUKUSHIMA (DU 23 AU 29 DECEMBRE)
 

PARTIE 3

  1. L'accident nucléaire de Fukushima est officiellement terminé
  2. Fukushima : des phoques irradiés retrouvés morts en Alaska ?
  3. Fukushima. L’élite japonaise s’offre une ville en Inde
  4. NOUVELLES DU 16 ET 18 JANVIER – DU RIZ DE FUKUSHIMA DANS LES CANTINES SCOLAIRES & UNE "DÉCONTAMINATION" MISE EN SCÈNE
  5. Fukushima inquiétant : Les huîtres dans le Nord du Japon ont une taille double de la moyenne !
 

PARTIE 4

  1. FUKUSHIMA EN JANVIER 2012
  2. « Combien de temps allons-nous survivre ? » 
  3. TCHERNOBYL, 25 ANS PLUS TARD…
  4. Fukushima: cinq comités de crise n'ont gardé aucun compte-rendu de leurs réunions
  5. Occupy ! Kasumigaseki : dans le campement des anti-nucléaire
 

PARTIE 5 

  1. Japon : des millions de tonnes de déchets – contaminés – à gérer
  2. Les conditions de travail des intervenants de Tepco sont si difficiles qu'il n'y aura sans doute bientôt plus de "volontaires"
  3. DÉCHETS NUCLÉAIRES : IRRESPONSABILITÉ CRIMINELLE A TOKYO !
  4. L’accident nucléaire de Fukushima aurait grandement fragilisé la biodiversité
  5. L’homme le plus riche du pays affronte le lobby du nucléaire
PARTIE 6

PARTIE 1

  1. JAPON : L'architecte du réacteur N° 3 met en garde contre une explosion massive
  2. Le directeur de la centrale de Fukushima hospitalisé
  3. Le combustible du réacteur 1 a entièrement fondu...
  4. Les employés de Fukushima racontent leur peur
  5. Les effets de la catastrophe de Fukushima sur la santé
 

 


1. JAPON : L'architecte du réacteur N° 3 met en garde contre une explosion massive

L'architecte de Fukushima Daiichi réacteur 3, Haruo Uehara, l'ancien président de l'Université de Saga, a eu un entretien sur le 17/11/2011.

Dans cette interview, il a admis que l'explication de TEPCO n'a pas de sens, et que le "syndrome Chinois" est inévitable.


 

 


2. Le directeur de la centrale de Fukushima hospitalisé

Le directeur de la centrale nucléaire de Fukushima, Masao Yoshida, présent sur le site depuis l'accident du 11 mars, quitte ses fonctions pour raisons de santé, a annoncé, lundi 28 novembre, la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco), qui refuse de préciser la nature exacte de sa maladie. Les médecins n'auraient pas établi de lien avec les rayonnements, a indiqué un responsable du groupe lors d'une conférence de presse.

  


3. Le combustible du réacteur 1 a entièrement fondu...  

Le combustible nucléaire qui se trouvait dans les réacteurs 1, 2 et 3 de la centrale accidentée de Fukushima a rongé une partie du béton de l'enceinte de confinement, sans toutefois traverser la coque en acier, selon des hypothèses de l'opérateur Tokyo Electric Power (Tepco).

Le combustible nucléaire qui se trouvait dans les réacteurs 1, 2 et 3 de la centrale accidentée de Fukushima a rongé une partie du béton de l'enceinte de confinement, sans toutefois traverser la coque en acier, selon des hypothèses de l'opérateur Tokyo Electric Power (Tepco).

  


4. Les employés de Fukushima racontent leur peur

La compagnie japonaise Tepco qui exploite la centrale de Fukushima a publié le récit d'employés racontant les instants de désespoir qui ont suivi le tremblement de terre et le tsunami, à l'origine de la catastrophe nucléaire de la centrale.



 


5. Les effets de la catastrophe de Fukushima sur la santé

Les mères de Fukushima avaient alerté le monde dès le mois de juin : les enfants avaient des saignements de nez, des diarrhées, de la toux, des thyroïdes enflées, etc. Elles n’ont eu cesse d’informer et d’agir pour que tous les enfants soient évacués de la région de Fukushima. Encore dernièrement, elles se sont mobilisées à Tokyo pour sensibiliser la population, mais en vain pour l’instant.

PARTIE 2

  1. La contamination des forêts atteint un niveau critique
  2. Japon : des singes pour traquer les radiations
  3. Les disparus de Fukushima
  4. Fukushima : arrêt à froid de l’information
  5. LES INFORMATIONS DE FUKUSHIMA (DU 23 AU 29 DECEMBRE)

1. La contamination des forêts atteint un niveau critique 

Selon un avertissement provenant de Mr. Osamu Amano, de l'Agence Japonaise de l'Energie Atomique (Centre de développement des ressources humaines nucléaire de la préfecture de Fukushima), le niveau de contamination radioactive de césium 137 des forêts du sud de la préfecture de Fukushima atteint un niveau préoccupant. Si ce niveau avait baissé depuis juin 2011, il stagne depuis un mois...










2. Japon : des singes pour traquer les radiations

Des scientifiques japonais vont équiper en février des singes sauvages pour étudier l’impact des radiations dans une forêt de la préfecture de Fukushima...





3. Les disparus de Fukushima

Alors que le gouvernement japonais vient de décréter l’arrêt à froid des réacteurs de Fukushima (comme s’il y avait encore des « réacteurs » à Fukushima !), un journaliste japonais indépendant, Tomohiko Suzuki, a donné vendredi une conférence de presse très instructive...

 

 


4. Fukushima : arrêt à froid de l’information

le ministre japonais en charge du dossier, Goshi Hosono, a indiqué hier que désormais, le gouvernement ne ferait plus de conférence de presse conjointe avec TEPCo. Puis, très pressé de rejoindre une émission de télévision de NHK, il a planté les journalistes en plein milieu de cette dernière conférence de presse, abandonnant ses camarades Yasuhiro Sonoda, secrétaire parlementaire et Toshio Nishizawa, président de Tepco...




 

 


5. LES INFORMATIONS DE FUKUSHIMA (DU 23 AU 29 DECEMBRE) 

 

1°/ LE 23/12 : Des tests de radioactivité seront menés sur les phoques d'Alaska malades 


Les scientifiques se demandent si les animaux n'auraient pas été exposés à des doses bien plus importantes lors de leurs séquences migratoires qui les amènent jusqu'aux rivages de la péninsule de Kamchatka, 1700 Km au Nord-Est du Japon. Les eaux de cette région avaient été touchés par les rejets de la catastrophe de Fukushima vers le 18 mars. Les experts suivent également la piste des produits chimiques utilisés abondamment à Fukushima comme l'hydrazine extrêmement toxique pour la vie marine ou l'acide borique qui tend à abaisser fortement le PH de l'eau...

PARTIE 3

  1. L'accident nucléaire de Fukushima est officiellement terminé
  2. Fukushima : des phoques irradiés retrouvés morts en Alaska ?
  3. Fukushima. L’élite japonaise s’offre une ville en Inde
  4. NOUVELLES DU 16 ET 18 JANVIER – DU RIZ DE FUKUSHIMA DANS LES CANTINES SCOLAIRES & UNE "DÉCONTAMINATION" MISE EN SCÈNE
  5. Fukushima inquiétant : Les huîtres dans le Nord du Japon ont une taille double de la moyenne !

1. L'accident nucléaire de Fukushima est officiellement terminé 

Officiellement, l'accident nucléaire de Fukushima, au Japon, est terminé depuis le 26 décembre 2011. Pourtant, l'optimisme officiel des autorités n'est pas partagé par tous et notamment par certains travailleurs sur le site qui ont rompu le secret professionnel...



 


2. Fukushima : des phoques irradiés retrouvés morts en Alaska ? 

La catastrophe de mars dernier qui a vu le nord est du Japon ravagé par un tremblement de terre puis un tsunami a entraîné à Fukushima une catastrophe nucléaire sans précédents depuis Tchernobyl il y a un quart de siècle. Difficilement mesurables à ce stade, les conséquences à long terme de cette catastrophe nucléaire seront sans douteobservables au-delà de l’archipel nippon. Au-delà du nuage radioactif, d’importantes quantités d’eau contaminée ont été rejetée en mer et ont conduit à des interdictions de pêche au Japon...


 


3. Fukushima. L’élite japonaise s’offre une ville en Inde

(…) Face à cette perte irrémédiable de terres habitable, le Japon se tourne vers l’étranger.

Le gouvernement Japonais, accompagné des grands nom de l'industrie Japonaise, vient de signer un accord afin de créer une ville japonaise dans le sud de l'Inde...




 



4. NOUVELLES DU 16 ET 18 JANVIER – DU RIZ DE FUKUSHIMA DANS LES CANTINES SCOLAIRES & UNE "DÉCONTAMINATION" MISE EN SCÈNE

 

*Comment on refourgue et on empoisonne*
Pourquoi l’article suivant (en japonais), datant d’hier soir, n’est paru que sur un site d’information mineur, assez spécialisé ? Je ne comprends pas !

L’information me semble de taille, pourtant !

La ville de Sendaï a engagé des poursuites contre un important grossiste de riz, KENBEI MIYAGI. Cette entreprise reconnait avoir vendu 85 tonnes de riz produit dans la préfecture de Fukushima en falsifiant la mention d’origine du riz sur les emballages (riz étiqueté avec une autre provenance que Fukushima)...

5. Fukushima inquiétant : Les huîtres dans le Nord du Japon ont une taille double de la moyenne ! 

 Kesennuma Miyagi a recommencé à récolter les huîtres dans la ferme à huître mais oh surprise les coquilles grandissent de façon anormalement rapide !

Ils ont rouvert la ferme en juin dernier après avoir eu le port complètement détruit par Tsunami. L'huître était alors de 1~2 centimètres à cette époque mais aujourd'hui elles ont déjà grandi d'environ 10 centimètres, qui est quasiment le double de d'habitude pour la même période !..

PARTIE 4

  1. FUKUSHIMA EN JANVIER 2012
  2. « Combien de temps allons-nous survivre ? » 
  3. TCHERNOBYL, 25 ANS PLUS TARD…
  4. Fukushima: cinq comités de crise n'ont gardé aucun compte-rendu de leurs réunions
  5. Occupy ! Kasumigaseki : dans le campement des anti-nucléaire

1. FUKUSHIMA EN JANVIER 2012


- Réacteur 1 :
Il a subi un meltdown, c'est-à-dire le pire qui puisse arriver à un réacteur nucléaire. On ne sait pas où est le corium (69 tonnes maxi). Le bâtiment réacteur a été recouvert d’une structure légère protectrice. Mais ce cache-ruine n’enlève rien au danger...



2. « Combien de temps allons-nous survivre ? » 

''Combien de temps allons-nous survivre ?'' Un livre à venir de 57 poignants messages par des enfants de Fukushima

« Je veux demander aux gens importants de ce pays : qu'est ce qui vaut le plus pour vous, notre vie ou l'argent? » (paroles d'un jeune garçon de 10 ans)...

 

 


3. TCHERNOBYL, 25 ANS PLUS TARD…

-Stéphane Solida a réalisé un reportage sur la ville abandonnée de Prypiat et souhaitait partager avec nous son reportage pour sensibiliser les gens aux questions du nucléaire, sujet toujours d’actualité aujourd’hui avec l’incident de Fukushima.-



Peu de temps après minuit, le 26 Avril 1986, survenait dans un réacteur de la centrale ukrainienne de Tchernobyl, un terrible accident nucléaire. Cette catastrophe est survenue lors d’un essai de sécurité mal conduit, sur la tranche la plus récente du complexe électronucléaire située à un peu plus de cent kilomètres au nord de Kiev...


 

 


4. Fukushima: cinq comités de crise n'ont gardé aucun compte-rendu de leurs réunions

 Pas moins de cinq comités de crise constitués pour faire face à la triple catastrophe naturelle et nucléaire du 11 mars au Japon n'ont gardé aucun compte-rendu officiel de leurs réunions, a admis vendredi un fonctionnaire de l'Etat...





5. Occupy ! Kasumigaseki : dans le campement des anti-nucléaire 

Devant le ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, un vieil homme entre dans une tente. Il a une barbe blanche très touffue et un gros anorak rouge...

PARTIE 5

  1. Japon : des millions de tonnes de déchets – contaminés – à gérer
  2. Les conditions de travail des intervenants de Tepco sont si difficiles qu'il n'y aura sans doute bientôt plus de "volontaires"
  3. DÉCHETS NUCLÉAIRES : IRRESPONSABILITÉ CRIMINELLE A TOKYO !
  4. L’accident nucléaire de Fukushima aurait grandement fragilisé la biodiversité
  5. L’homme le plus riche du pays affronte le lobby du nucléaire

1. Japon : des millions de tonnes de déchets – contaminés – à gérer

Le tremblement de terre du 11 mars 2011 et son tsunami de dizaines de mètres de haut, ont généré des millions de tonnes de déchets. Ces derniers émanent de la destruction de nombreux foyers ainsi que de l’effondrement de nombreuses infrastructures. Près d’un an après, la question de leur gestion reste posée...






2. Les conditions de travail des intervenants de Tepco sont si difficiles qu'il n'y aura sans doute bientôt plus de "volontaires"

1°/ Une partie des doses reçues par les équipes d'intervention de Fukushima-Daiichi ne serait pas prise en compte

La dose reçue lors des différentes évacuation du site ou la dose accumulée lors des périodes de pause ou de repos sur le site n'aurait pas été décomptée dans les dossiers des intervenants. De même, le MHLW (Ministère de la Santé japonais) aurait révélé ne pas intégrer les doses reçues lors de l'accomplissement des travaux de décontamination aux environ du site...




3. DÉCHETS NUCLÉAIRES : IRRESPONSABILITÉ CRIMINELLE A TOKYO !

Les cendres volantes provenant de l'usine d'incinération municipale de Edogawa-ku, unité spéciale la plus à l'est de Tokyo, contenaient du césium radioactif dépassant la norme fixée par le gouvernement national pour un enfouissement sécurisé et normal dans une décharge régulière (8000 becquerels/kg)...





4. L’accident nucléaire de Fukushima aurait grandement fragilisé la biodiversité

Comment aurait-il pu en être autrement ? L’accident nucléaire de Fukushima (Japon), le plus grave qu’ait connu l’humanité depuis celui de Tchernobyl (Ukraine) en 1986, n’a pas été sans conséquences pour la biodiversité.








5. L’homme le plus riche du pays affronte le lobby du nucléaire


Bouleversé par la crise de Fukushima, Masayoshi Son, l’emblématique patron de Softbank, veut mettre sa fortune personnelle et son influence au service des énergies renouvelables. Mais il doit lutter contre le conservatisme des élites et la toute-puissance des électriciens de l’Archipel...

PARTIE 6

  1. Ca chauffe à Fukushima

 

 

Page à terminer... pour voir la suite rendez-vous dans l'album FUKUSHIMA


1. Ca chauffe à Fukushima

Une augmentation de la température au sein du réacteur n°2 de la centrale de Fukushima-Daiichi a été notée la semaine dernière. Le 6 février, elle aurait atteint 70 °C à la base de la cuve comme le signale l'IRSN, puis elle aurait dépassé 80 °C en fin de semaine dernière, obligeant les responsables de la centrale nucléaire d’en informer les autorités nippones. L’arrêt à froid des réacteurs avait pourtant été décrété fin décembre et de l’eau continuait à y être déversée pour maintenir la température sous les 50 °C.

NOTE

Page à terminer... pour voir la suite rendez-vous dans l'album FUKUSHIMA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : jeudi 28 Juin 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×