Nestlé accepte les exigences de Greenpeace

Huile de palme

Nestlé accepte les exigences de Greenpeace


Article du 7 juillet, 2010

En mars 2010, Greenpeace lançait dans une trentaine de pays une campagne contre le géant de l’alimentation Nestlé. Avec le slogan "Nestlé: Give the Orang-Utans a Break" ("Nestlé: accordez une pause aux orang-outangs") Greenpeace demandait à la multinationale de ne plus utiliser d'huile de palme provenant de la destruction de la forêt vierge. 

L’augmentation de la demande mondiale d’huile de palme et de cellulose, provoquent l'extension des palmeraies sur des zones de forêt vierge et de tourbières. L’huile de palme est présente dans une vaste gamme de produits alimentaires et cosmétiques, mais aussi de plus en plus dans les agrocarburants. L’Indonésie affiche en conséquence l’un des taux de déforestation les plus élevés au monde et se place au troisième rang des principaux émetteurs de CO2 derrière la Chine et les USA. La destruction de la forêt prive les populations locales des bases de leur existence et entraîne une perte irrémédiable de la biodiversité.

Photo : Action au siège de Nestlé à Amsterdam (Hollande) - ©Greenpeace/Til




Premier groupe alimentaire mondial, Nestlé se fournissait en huile de palme auprès de Sinar Mas, principal producteur indonésien et destructeur notoire de la forêt vierge, pour la fabrication de ses produits. Sur les réseaux sociaux, à l’aide de pétitions en ligne, de courriels, de cartes postales, d’autocollants et d’activités de rue, des centaines de milliers de consommateurs et de militants ont demandé à Nestlé de mettre fin à ses relations commerciales avec Sinar Mas. En quelques semaines, ces pressions de toutes parts ont conduit à la résiliation des contrats directs avec Sinar Mas. Deux mois plus tard, le 17 mai, Nestlé présentait un vaste plan d’action visant à retirer de ses produits les matières premières issues de la destruction de la forêt vierge.


 
Depuis lors, Greenpeace suit la mise en œuvre de ce plan d’action avec beaucoup d’attention. Des téléconférences et des rencontres ont régulièrement lieu avec Nestlé et le Forest Trust, une organisation qui aide Nestlé à concrétiser ses engagements en matière de protection de la forêt. Les experts de Greenpeace examinent les progrès et veillent à ce que le plan d’action puisse être réalisé dans les 12 à 24 mois. L’huile de palme et les papiers d’emballage sont les premiers produits pour lesquels de nouvelles directives sont mises en œuvre. D’autres matières premières comme le soja, la viande et le cacao suivront au cours des prochaines années.

Photo : Pendant l’assemblée générale de Nestlé,
 deux militants déploient des banderoles. ©Greenpeace 


(Des militants de Greenpeace déguisés en Orang Outan 
manifestent devant le siège de Nestlé en avril dernier.
(Crédit : Tanja Demarmels/Greenpeace )



PRIS EN FLAGRANT DÉLIT - Document

Accordez-nous une pause !

Des militants Greenpeace manifestent à Lausanne (Suisse) lors de l'assemblée générale de Nestlé, parce que le groupe alimentaire suisse continue d'utiliser de l'huile de palme, provenant de la destruction de la forêt pluviale indonésienne.

RESULTAT : Nestlé s'est engagé à n'utiliser que de l'huile de palme certifiée durable d'ici 2012 à 2015

Lire l'Article complet du 17/05/2010

Nestlé, le géant de l’agro-alimentaire a annoncé, aujourd’hui, qu’il n’utiliserait plus de produits issus de la déforestation tropicale. Une annonce survient suite à une campagne menée pendant deux mois par Greenpeace, qui dénonce l’utilisation par Nestlé d’huile de palme issue de la déforestation dans des produits comme Kit Kat.

« Nous nous réjouissons que Nestlé s’engage à cesser de contribuer à la déforestation. Depuis le début de notre campagne, des centaines de milliers de personnes ont contacté Nestlé pour lui demander de ne plus acheter de produits liés à la destruction des forêts tropicales. Greenpeace va suivre ce processus de près et faire pression pour que le plan de Nestlé soit mis en œuvre rapidement », déclare Jérôme Frignet, chargé de campagne Forêt pour Greenpeace, dans un communiqué de presse.


Aussi, en vertu de sa nouvelle politique, Nestlé s'engage à identifier et exclure de sa chaîne d'approvisionnement les entreprises qui gèrent des « plantations à haut risque ou des exploitations liées à la déforestation ». Cette exclusion s'appliquerait donc à des entreprises comme Sinar Mas, géant de l'huile de palme et de la pâte à papier en Indonésie, qui ne répondent pas aux critères de cette nouvelle politique. Elle a également des implications pour les négociants d'huile de palme, comme Cargill, qui continuent de s’approvisionner auprès de Sinar Mas.

Nestlé et Unilever se sont engagés à n'utiliser que de l'huile de palme certifiée durable d'ici 2012 à 2015, pour fabriquer leurs produits. En 2010, la marque Casino annonce qu'elle cesse d'inclure cette huile dans ses produits alimentaires, en raison de ses risques pour la santé et de son impact sur l'environnement.

« La décision de Nestlé envoie un message clair à Sinar Mas et à l’ensemble des industriels de l'huile de palme et de la pâte à papier : la déforestation tropicale n'est plus acceptable pour le marché mondial. Ils doivent changer leurs modes de production et adopter un moratoire sur la destruction des forêts tropicales et des tourbières d’Indonésie. Nous demandons également aux géants de la grande distribution, Carrefour et Wal-Mart, d’en prendre acte et d'emboîter le pas de Nestlé », ajoute Jérôme Frignet.


1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. liliane de gussem lundi 09 Juillet 2012

si vous croyez vraiment que de grosses entreprises de l'agro-alimentaire va réellement se laisser faire et ne plus utiliser des produits bon marché il faut être un peu naïf
pour continuer a vendre leurs produits il vous mentent comme des arracheurs de dents et leurs déclarations n'est que de la poudre aux yeux pour vendre !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : vendredi 06 Juillet 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×